Menu
Panier 0

Mariage et belle-mère : 5 conseils pour garder la paix

Publié par Caroline Lessard le

Peut-être fais-tu partie de ces femmes qui s’entendent à merveille avec leur belle-mère et c’est tant mieux. C’est vrai, certaines belles-mères sont tout simplement extraordinaires.

 

Si c’est le cas de la tienne, tu peux quand même lire ce texte pour aider une amie.

 

Mais si tu te reconnais dans une des situations suivantes, lis ce texte pour t’aider toi-même :

 

- Aujourd’hui, Solange (nommons-là comme ça) a appelé 4 fois pour parler à son fils sur ton téléphone à toi parce qu’il ne répondait pas sur le sien.

- Aujourd’hui, Solange a réservé un gâteau de mariage pour vous sans vous demander votre avis.

- Aujourd’hui, Solange a invité son amie Nicole à votre mariage sans vous en parler.

- Aujourd’hui, Solange a commenté négativement tous tes choix de décoration alors que tu ne lui avais même pas demandé son avis.

 

Ce n’est pas que tu n’aimes pas Solange. C’est juste que Solange est, disons, un peu intrusive. Même Alain, son mari a compris depuis longtemps qu’il n’avait pas son mot à dire. Alors il ne dit jamais rien.

 

Mais tu t’apprêtes à te marier avec le fils de Solange. Alors, il va falloir apprivoiser Solange. Voici 5 petits conseils qui pourront t’aider à garder la paix.

 

  1. N’oublie pas qu’une belle-mère est avant tout une maman

 

Si tu as des enfants, tu sais que lorsqu’on devient maman, une relation viscérale s’établit entre nous et nos petits. Et quand ils deviennent des adultes, cette relation reste toujours aussi forte même si on sait qu’on doit prendre ses distances. Si tu n’as pas d’enfants, tu comprendras quand ça arrivera. Ta belle-mère te tape peut-être sur les nerfs avec raison, mais n’oublie pas qu’elle est la maman de l’homme que tu aimes. Elle l’a bercé, elle l’a protégé, elle l’a consolé, elle l’a aidé à grandir, elle l’a laissé partir… Il va bientôt se marier, il t’aime et elle est sûrement heureuse pour lui mais il restera toujours son bébé et son amour pour lui sera toujours aussi fort. Alors, même quand elle dit ou fait des choses qui te rendent folle, n’oublie pas que c’est la maman de l’homme que tu as choisi et que juste pour ça, elle mérite le respect.

 

  1. N’oublie pas que derrière les maladresses se cachent souvent les meilleures intentions

 

Ta belle-mère te tape peut-être sur les nerfs pour plusieurs raisons : elle s’intéresse de trop près à votre vie, elle est un peu contrôlante, elle aime que les choses se passent à sa façon, elle a toujours quelque chose à redire à vos décisions, etc. C’est vrai que c’est énervant et c’est vrai qu’il faut poser des limites ! Oui, elle doit apprendre à prendre ses distances et à vous respecter en tant que famille à part entière. Mais elle s’intéresse à vous au moins ! Il y a des mères qui sont totalement indifférentes. Rappelle-toi ça.

 

  1. N’oublie pas qu’il faut choisir ses combats

 

Même quand tu as envie de la passer par la fenêtre (au sens figuré seulement on s’entend, sinon la situation est critique),  essaie de garder la paix. Souvent, ne pas répondre est pas mal la meilleure défense. Je ne te dis pas que tu dois tout laisser passer. Mais choisis tes combats. Elle veut absolument que sa sœur Ginette soit assise à un endroit précis pendant le repas de mariage ? Laisse-lui ça. Elle veut s’occuper des fleurs ? Laisse-la faire. Montre-lui que tu respectes certaines de ses décisions et qu’elle compte. Elle ne pourra pas dire que tu n’as pas fait ta part. Accorde-lui des petites victoires, ça te donnera le champ libre pour refuser certaines choses.

 

  1. N’oublie pas de parler à ton chum

 

Si jamais belle-maman est vraiment trop intrusive, c’est le temps que ton chum mette ses culottes de grand garçon et aille parler à sa mère pour poser des limites. En fait, ce serait une marque de respect autant envers toi qu’envers elle parce que ça évitera les non-dits qui risquent de ressortir des années plus tard quand la coupe sera trop pleine. C’est votre mariage à vous deux. Peut-être que les beaux- parents participent financièrement et qu’ils ont leur mot à dire sur certaines choses mais ça reste votre journée. Alors, parle à ton chum si tu sens qu’elle en fait trop. Ça passera mieux.

 

  1. Ne t’oublie pas

 

Si tu as suivi tous les conseils précédents et que malgré tout la situation est étouffante, il faut que tu penses à toi. Comme je viens de le dire, c’est votre journée, pas celle de Solange ou de Matante Ginette. Même si elle n’est pas d’accord avec le lieu, la déco, la cérémonie ou la liste des invités, tant pis. Elle s’en remettra. Tu ne devrais jamais avoir de regrets quand tu repenseras à ta journée. Décide ce qui est vraiment important pour toi et ton chum.

 

Et dernière chose, n’oublie pas qu’un jour tes enfants se marieront et que ce sera toi la belle-mère. Alors, essaie de penser à la manière dont tu voudrais que la blonde de ton fils te parle… et quand tu seras rendue là, essaie aussi de ne pas être une belle-mère insupportable. Mais tu sais quoi ? Tu le seras sûrement au moins un tout petit peu. On appelle ça le

Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →